Chroniques du Ramadan n°1 : Faire face à la baisse de motivation

Chroniques du Ramadan n°1 : Faire face à la baisse de motivation

ramadan-12

Heyyyy comment allez-vous? Oui je sais, ça fait un bail que je n’ai pas donné de nouvelles… Je m’occupais de mes élèves, ceux qui se sont inscrits à la formation « 30 jours pour un Ramadan au Top ». Ils sont super motivés, du coup, je réserve pas mal d’énergie pour eux 😅 .

Bref, j’ai assez raconté ma vie, passons maintenant au concret : la baisse de motivation durant le mois de Ramadan.

La période critique

Alors voilà, la première dizaine est passée (à la vitesse de l’éclair, comme d’hab’) et c’est THE moment critique pour celles et ceux qui font face à une baisse de motivation intense. En effet, l’euphorie du début de mois est passée et la détermination chute de façon vertigineuse. Il y a souvent deux raisons à cela :

  1. Les objectifs que vous vous êtes fixés sont bien trop ambitieux pour que vous puissiez les atteindre
  2. Vous n’avez pas mis les moyens nécessaires pour que votre motivation soit maintenue

200

Baisse de motivation : ne pas mettre la barre trop haute

Beaucoup parmi nous se font avoir par ce que j’appelle « l’euphorie du Ramadan »: le mois vient de commencer, on est déterminé à se surpasser et on entreprend un planning mensuel de ouf !!

MODE MUSLIM DETER : ACTIVÉ

  • Je vais lire 3 fois le Qur’an en entier
  • Apprendre sourate al Baqara
  • Faire toutes les nawafil
  • Aller au Tarawih même si ça fait 1 semaine que je dors 3h par nuit
  • Et en bonus je vais apprendre l’arabe littéraire, les 40 hadiths an-Nawawi et lire les sahihs Boukhari et Muslim 

Ok les amis, j’exagère un peu (mais à peine ^__^). Je vous rassure, je suis déjà passé par là et après 2 ou 3 Ramadan « ratés » j’ai décidé d’arrêter de culpabiliser du fait que mes objectifs soient inférieurs à ceux des autres. Et vous savez quoi? Ça marche!  Admettons que je me contente de :

  • jeûner de façon assidue
  • lire la moitié du Qur’an
  • faire chaf et witr
  • et… c’est tout…

… Ça suffit largement pour celui ou celle qui, le reste de l’année, a déjà du mal à faire ses 5 prières à l’heure. Vous comprenez le principe? On ne peut pas changer du jour au lendemain et commencer à se fixer des objectifs trop importants, si, tout le reste de l’année on ne fait pas grand chose d’autre que nos prières quotidiennes. Forcément, à un moment ou un autre, vous allez lâcher prise.

Alors bien sûr, ce qui est ci-dessus est un exemple qu’il faudra adapté en fonction de votre niveau. Le tout est de comprendre que le Ramadan est un tremplin pour le reste de l’année et non une finalité en soi. Vous allez devoir vous servir de la baraka de ce mois afin d’augmenter votre niveau actuel. Mais soyez raisonnable, augmentez ce niveau de 10 à 20% (même si c’est difficilement quantifiable, ça vous donne un ordre d’idée).

Ayez toujours ceci en tête :  il vaut mieux viser haut et passer à côté du Ramadan (encore une fois), ou revoir ses objectifs à la baisse et être satisfait de soi le jour de l’aïd?

Mettre la barre trop haute et passer à côté du Ramadan VS revoir ses objectifs à la baisse et être… Click To Tweet

Action à mettre en place :

  1. Analysez ce qui n’a pas fonctionné pour vous durant les 10 premiers jours
  2. Revoyez vos objectifs à la baisse
  3. Assurez vous que vos objectifs soient réalisables en fonction du temps que vous avez de disponible pour le Din

 

Maintenir sa motivation

Comme je le disais plus haut, chaque croyant, en début de Ramadan, bénéficie d’une certaine euphorie qui part aussi vite qu’elle est arrivée. Tarawih est le meilleur moyen visuel pour s’en rendre compte : 1er soir, mosquée bondée, 10ème soir, 3 rangées à peine 😉

Alors comment retrouver cette pêche et surtout comment la garder durant tout le mois (voire même toute l’année)? Voici ce que je vous propose :

Action à mettre en place :

  1. Éloignez vous des personnes négatives et entourez-vous de gens déterminés dans le Din. En particulier des personnes positives et ambitieuses.
  2. Trouvez un binôme avec qui vous partagerez un objectif commun durant ce mois (exemple : assister à la prière de ‘asr à la mosquée). Idem, cette personne devra être motivée. Chacun se motivera l’un l’autre en cas de coup dur.
  3. Rapprochez-vous de ce qui vous motive en général pour passer à l’action (une série de vidéo ou de cours, un shaykh en particulier, une biographie etc…)
  4. Éloignez-vous des distractions futiles (Facebook, Youtube, TV…), vous n’avez pas le temps pour ça
  5. Renforcez votre crainte du châtiment d’Allah et l’espoir de Sa Miséricorde (lisez des livres sur le Paradis et l’Enfer, ça marche plutôt bien)
  6. Soyez heureux! Remerciez votre Seigneur de vous permettre de manger lorsqu’il est l’heure de rompre le jeûne, d’être en sécurité pour dormir et d’avoir une bonne santé, vous permettant de jeûner facilement. Pas le temps pour la tristesse et la plainte permanente. Si ça ne va pas, agissez pour que ça aille mieux. La négativité ne fait pas partie de notre religion

 

Bonus : le moyen ultime pour faire face à une baisse de motivation… ^__^

200 (1)

28 commentaires
  1. Qu’Allah taala te récompense car ton article FAIT DU BIEN ! Stop la déprime et bonjour la remotivation 🙂

  2. salam aleyka un article reboostant merci pour ces précieux conseils!

  3. Salem Aleykoum, je culpabilisais beaucoup du fait de travailler, d’être monopolisé par mon enfant en bas age et de ne pouvoir être au top dans ma spiritualité et ma lecture du Coran. Ton article aide toute personne qui se dit qu’elle manque de sincérité du fait de ne pas vivre « comme il se doit le ramadan », car on nous dit aussi qu’il peut être le dernier, ce qui est vrai, que c’est The occasion à ne pas manquer, qu’il faut faire taraweh, lire le coran, faire des kiémes… Ce n’est pas que nous qui nous imposons ce rythme mais aussi notre communauté au sens large. Il y a une vrai compétition, même si elle peut être très bien en soit, mais inévitablement elle crée une frustration et des remords. Merci en tout cas pour cette article.

    • ‘aleykoum salam wa Rahmatoullahi wa Barakatouh effectivement, le rythme de certains pendant le Ramadan peut frustrer certaines personnes. Ce qu’il faut bien avoir à l’esprit c’est qu’on a pas les mêmes emplois du temps et les mêmes compétences

  4. Excellent article qui permet de déculpabiliser tout en retrouvant la pêche bi idni Allah pour la dernière ligne droite in sha Allah. Qu’Allah te rétribue grandement.

  5. Salam alaykoum.
    complètement d’accord la clef quand on se fixe des objectifs c’est qu’ils soient atteignables sinon c’est demotivation assurée. BarakAllahu fik pour cet article.

    • ‘aleykoum salam wa Rahmatoullahi wa Barakatouh, wa fik. Effectivement, être réaliste est indispensable lorsque le délai est cours et contraignant (comme le Ramadan), en revanche sur des périodes plus longues je dirai qu’il ne faut pas se limiter 😉

  6. Assalam aleykom ! Effectivement, la motivation peut baisser quand on a été trop ambitieux, ne nous décourageons pas pensons aux récompenses bi’idni llah qu’Allah nous facilite et accepte notre jeune ! Baaraka Llahu fik pour l’article

  7. Salam aleyka, très bon article. Il est vrai que l’on se met parfois un peu trop la pression. Ce qui est totalement contre-productif. De bons conseils à mettre en pratique insha Allah. Barak Allaho fik.

    • ‘aleykoum salam wa Rahmatoullahi wa Barakatouh merci pour ton retour akhi. Yesss, cool, zennnn 😉 No stress, le tout c’est d’avancer. Qu’Allah te facilite

  8. Cet article va me permettre de faire le point avant la fin du ramadan et de reajuster mes objectifs afin de voir ou j’en suis et reajuster le cas échéant. Au moins ça me donne une vidion claire s’il y a un decalage entre mes projections et la réalité mais surtout cela permet d’examiner les raisons de ce decalage, pour agir à bonne escient! Merci pour cet article. BarakAllahoufik!

    • oui ce travail est important, il faut le faire justement pour mettre en avant ce décalage objectif/réalité. Wa fik

  9. Assalamou alaykoum.De trés bon conseils baraka Allahou fik.Comme vous l’avez dit il faut commencer par un petit programme et si on voit qu’on a plus de temps et plus d’énergie alors on ajoute une autre tache car le meilleur travail et celui qui dure mème s’il est petit.

    • ‘aleykoum salam wa Rahmatoullah wa fik exactement, il est important que ce genre de petits programmes deviennent une habitude, une routine, avant de passer à l’étape supérieure

  10. As Salam alaykoum cher frère, merci pour ces conseils! Qu\\\’Allah te récompense

  11. assalam anlaykoum mon frère! djazaka allahou khaira ma cha allah l’article est très bien ! g commencé à croire en moi et me dire que je ne lacherai pas cette fois AMINE ya rabal anlamine j’appliquerai la méthode ASSUMER ET AGIR !! 🙂 🙂 🙂 🙂 !!!!

  12. Salam alaykoum soulayman.

    Je te remercie pour ton aide inédite et enfin adaptée pour nous, français ( noir blanc beur etc…).

    J’ai appliqué plusieurs de tes conseils. Trés efficace.

    Qu’Allah te guide et te razaq et t’accorde le jannah.

    • Aleykoum salam wa ramatullahi wa barakatuh de rien c’est un plaisir pour moi de savoir que c’est efficace al hamdoulilah Amine merci pour ta dou’a

  13. Salam alykoum. C\’est vraiment ça qu\’il faut faire machallah rien à dire ça rebosste. Qu\’allah nous permettent d\’atteindre nos objectifs et de les consolider durant le reste de notre vie. Amine

    • Aleykoum salam wa ramatullahi wa barakatuh Amine BarakAllahou fik okhti. Y’a plus qu’à passer à l’action !!

  14. Salamou alaykoum barakAllahou fik akhy pour cet article qui m\’aide beaucoup.

Laisser un commentaire

Tapez les caractères ci-dessous. Merci pour l'effort ;-)

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ