L’erreur absolue qui empêche de se concentrer dans la prière

L’erreur absolue qui empêche de se concentrer dans la prière

se concentrer dans la prière

Pour la quasi-totalité des musulmans, se concentrer dans la prière est un véritable défi au quotidien. Et je vous rassure, ce problème ne date pas d’hier. D’ailleurs l’imam Ibn Qayim Al Djawziya a dit :

« Une prière sans concentration ni présence du cœur est comme un corps mort, sans esprit » 

À peine a-t-on prononcé le premier takbir que notre esprit se focalise sur les futilités du quotidien : « Qu’est-ce que je vais faire à manger pour ce soir ? » ; « Le film d’hier était vraiment pas mal » ; « Il faut que je prenne rendez-vous chez le médecin » etc…

Alors pourquoi ce problème est si récurrent ? Pourquoi est-il si difficile de se concentrer dans cet acte de soumission à Allah ?

Focus

« Une prière sans concentration ni présence du cœur est comme un corps mort, sans esprit »… Click To Tweet

1. Se concentrer dans la prière : les solutions classiques

Il existe bon nombre d’articles qui parlent de ce problème et tentent d’apporter quelques solutions qui, pour ma part, n’ont jamais vraiment fonctionné. En réalité, il s’agit plus de « petits bonus » que de solutions réelles. Exemple :

  • Mettre de beaux vêtements
  • Prier dans un endroit calme
  • Penser à la Mecque, au pont as-Sirat, à l’Enfer…
  • Lire le Qur’an juste avant
  • Etc…

Je ne dis pas que ces « petits bonus » sont inefficaces mais plutôt qu’ils ne sont pas suffisants s’ils ne sont pas accompagnés d’une chose essentielle (dont en reparlera en fin d’article).

Evidemment je ne parle pas des conseils de nos savants qui sont, quant à eux, une mine d’or pour des personnes déjà bien établies dans leurs Din.

 

2. Par quoi sommes-nous distraits ?

Pour résoudre un problème il faut l’analyser, c’est indéniable. En fait on se rend bien compte que, même avec de beaux vêtements et un musc au top, même dans un lieu calme et serein, même avec la Kaaba en tête, le khoushou’ n’est pas forcément au rendez-vous.

On a plutôt en tête ce qui remplit nos journées : nos envies, nos projets, nos souvenirs etc… Bref, ce qu’on fait de notre temps en dehors de la prière. Vous voyez où je veux en venir ? Non ?se concentrer dans la prière

Si la seule chose que vous avez en tête en priant c’est votre théorie parfaite sur le déroulement de la prochaine saison de Walking Dead (ou Plus belle la vie… chacun ses goûts, je ne juge pas ^__^) alors c’est qu’il y a quelque chose qui cloche dans votre façon de vivre.

 

3. L’importance de l’Islam dans notre quotidien

Ok, faire les 5 prières c’est bien. Pour autant, une fois que ces prières obligatoires sont ancrées dans notre quotidien, doit-on s’arrêter là ? Bien sûr que non. Le musulman se doit de rechercher la progression permanente.

Quel rapport avec notre sujet ? C’est simple. Si ce sont les choses du quotidien qui nous perturbent lorsqu’on prie, il va falloir remplacer les futilités qui comblent nos journées par des actes ayant un rapport avec le Din. Eh oui ! Si notre quotidien est fait de lecture du Coran, de dhikr, d’apprentissage des sciences islamiques, de bons comportements… c’est à ça qu’on pensera lors de la prière. On aura donc en tête des choses ayant un rapport direct avec notre Créateur.

Logique non ?

La concentration dans la prière s’obtient donc en faisant de l’Islam votre mode de vie et non une chose ponctuelle, figée à un instant T. Notre religion est géniale car elle englobe chaque acte du quotidien ce qui permet vraiment d’en ressentir l’impact en permanence (comportement envers les voisins, façon de se vêtir, de parler, de manger, appel au raisonnement et à la méditation etc…).

Désormais, il ne vous reste plus qu’à vous organiser en conséquence afin de faire plus que « seulement » 5 prières par jour.

Pour finir, je résumerai cet article en une phrase :

« Ne t’attends pas être concentré sur Allah dans ta prière si tu n’es pas concentré sur Lui en dehors. »

À vous de jouer 😉

«Ne t’attends pas être concentré sur Allah dans ta prière si tu n’es pas concentré sur Lui en… Click To Tweet

9 commentaires
  1. Salam alaykoum, je découvre ta page avec l’appli et tes petites astuces pour la concentration dans la prière. Masha Allah je trouve cela génial, en effet la concentration dans la prière est super important c à ce moment la que l’on se rapproche le plus de Son Créateur. La lecture du coran avant la prière permet vraiment une forte concentration ,un endroit calme, petit sans décoration abusive, un tapis sans motif ou très peu , permettent aussi la préparation à la concentration etc…Bien sûr il y en a d’autres wa Allahou ‘Alem
    qu4allah Swt nous facilite à tous dans notre rapprochement à Lui.

    • ‘aleykoum salam wa Rahmatoullahi wa Barakatouh, Amin merci Aïcha pour ton commentaire. Je rajouterai la lecture du Coran de façon « lente ». Ça permet d’acquérir une certaine montée de foi subhan Allah. Effectivement un tapis neutre sans motif c’est bien aussi. La liste est longue al hamdoulillah 😉

  2. Bonjour Safya ,j\’aime bcp ton commentaire.Il y aurait il moyen d en savoir plus sur ces techniques?

    • BarakaAllahou fiki. Je suis novice en la matière. Mais ce sont des techniques utilisées en sophrologie par exemple!

      Mais on peut déjà commencer par enlever le pilotage automatique en prenant quelques secondes avant de prier pour faire quelques exercices de respiration –> le temps de formuler son intention.

      On peut également utiliser tous ses sens pour profiter au max de sa prière : sentir la douceur du tapis sous nos pied, sentir les odeurs de musc par ex, écouter le silence (ou au contraire la vie environnante) etc.

      Cela peut paraitre mystique ou farfelu mais je pense qu’il y a là des pistes pour aider à se concentrer.

      –> Soulaymane : peut-être un article sur le sujet à venir???

      • Oui je suis tout à fait d’accord avec ça !! Pour l’article j’en ai écrit pour le site fissabili-k qui allais dans ce sens mais il n’a pas encore été. Je parlai justement de la préparation du lieu de prière. Et comme tu l’a dis, j’évoquais les senteurs en mettant du musc à l’endroit tu tapis où on se prosterne. Aussi, j’aime beaucoup prier dehors, avec un léger vent et un rayon de soleil. C’est tellement agréable. Tu sens que tu es là, que tu vis, que tu fais partie de la vie. Ça aide beaucoup pour khoushou’

  3. As salâmu’alaykum wa rahmatu Llâhi wa barakâtuh,

    Votre phrase finale je trouve est bien… trouvée!
    Et vous le dites bien « l’Islam est un mode vie », ces deux propos bien que brefs me suffisent à comprendre l’impact énorme sur toute notre pratique (prière, jeune…) de pouvoir accéder à cet état d’esprit qui est finalement la clé de tout: du bonheur, du bien être avec Allah, les autres, soi même…
    Enfin voila, baraka llahu fik, cela me rassure dans mon cheminement actuel, à la recherche de moi même, de ce qui fonde ma croyance et qui me permettra de la vivre pleinement, avec sérénité et bien être (l’Islam n’est il pas finalement le mode d’emploi pour l’accès au bonheur? subhanallah)
    Qu’Allah facilite notre cheminement à chacun et qu’Il nous permette d’accomplir nos prières avec toujours plus de vie et d’esprit, avec coeur et concentration!

    • ‘Aleykoum salam wa Rahmatoullahi wa Barakatouh ma soeur Latifa. Amin! Merci pour ce commentaire enrichissant. En effet l’Islam est le mode d’emploi pour le bonheur suprême insha Allah, belle reflexion 😉 Qu’Allah te facilite dans ton cheminement spirituel qui est une chose qui demande un grand effort personnel.

  4. Salam alikoum.
    Barakallahou fik pour cet article. C’est un sujet intéressant et d’une grande importance. Cependant, je reste un peu sur ma faim.

    Depuis quelques temps, je me dis qu’il faudrait peut-être appliquer pendant la prière des exercices de méditation, relaxation et de pleine conscience.
    C’est-à-dire être pleinement présent au moment où l’on prie (ici et maintenant). Comment? En pratiquant des exercices de respiration, de méditation en pleine conscience…
    2e point : une autre chose qui peut aider dans la concentration, c’est de comprendre les paroles récitées et là encore en être pleinement conscient, comme pour le dhikr. Exemple : Allahou akbar, signifie Dieu est plus grand. Plus grand que quoi? Qu’est ce que cela signifie dans mon quotidien? Allah est plus grand que mes problèmes financiers, plus grand que les soucis que je rencontre etc… Idem pour les autre paroles récitées : il faut je pense leur trouver du sens par rapport à nous, à notre vie, à notre situation afin de se les approprier.

    Enfin : certes la concentration pendant la prière est très importante, mais il faut être indulgent également avec nous-même. Il est tout à fait normal que notre esprit divague pendant la prière. Il faut accepter nos limites. Et je pense qu’en travaillant petit à petit (via toutes les astuces citées dans l’article) la concentration s’améliorera inchallah.

    Ce n’étaient que mes réflexions. Allah est le plus savant.

    • Aleykoum salam ma soeur merci pour toutes ces pistes de reflexions! Bien evidemment il y a enormément de causes qui mènent au khoushou’ mais je me suis dis qu’il était nécessaire de rappeler cette notion importante pour y parvenir. Ce que tu exposes est un parfait complément

Laisser un commentaire

Tapez les caractères ci-dessous. Merci pour l'effort ;-)

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ