10 façons de se rendre utile pour la Oumma

10 façons de se rendre utile pour la Oumma

se rendre utile pour la oumma

Il y a une chose dont on a besoin aujourd’hui et qui est essentielle pour notre communauté : la solidarité.

À mon sens c’est vraiment ce qu’il manque. Beaucoup parmi nous aimeraient se rendre utile pour la Oumma mais ne savent pas comment faire. On va y remédier tout de suite insha Allah en se focalisant sur 10 actions à effectuer au sein de votre mosquée.

 

1. Nous sommes tous expert en quelque chose

Qu’est-ce-qu’un expert ? C’est une personne qui en sait plus que la plupart des gens sur un sujet donné.

Prenons le cas d’une soeur : disons qu’elle aime faire de la couture, qu’elle a déjà fait des choses dans ce domaine et par conséquent, qu’elle en sait plus à ce sujet que la plupart d’entre nous. Vous voyez où je veux en venir ? Non ? Et bien c’est très simple les amis. Cette soeur pourrait, par exemple, se servir de cette passion pour recoudre les qamis abimés qui sont mis à disposition dans la mosquée de sa ville. Via sa passion et son expertise, elle réussira donc à se rendre utile pour la Oumma.

C’est exactement ce que j’ai utilisé comme méthode après m’être converti.

Nous sommes tous expert en quelque chose... Alors rendez vous utile pour la Oumma ! #CoachmyDin Click To Tweet

2. Faire le ménage

C’est simple et évident. La mosquée a besoin d’être propre. Alors, allez aider de temps en temps les personnes qui font le ménage au masjid. Surtout qu’il y a un grand mérite à effectuer cette tâche.

 

Selon Abou Hourayra (que Dieu l’agrée), un homme noir (ou une jeune femme noire) avait l’habitude de nettoyer la mosquée et elle (il) est mort(e). Le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) remarqua un jour son absence et prit de ses nouvelles. On lui dit alors qu’Il ou elle était mort ou morte ». Il dit : « Que ne m’avez-vous annoncé sa mort ? Montrez-moi sa tombe ». On la lui montra et il pria sur lui (ou elle) puis dit : « Ces tombes sont pleines de ténèbres pour leurs occupants et Dieu le Très-Haut les leur illumine par ma prière sur eux ».

Boukhâri et Mouslim

Ibn Hajar commenta de la façon suivante : « Ce hadith mentionne la vertu de nettoyer la mosquée, puisque le Prophète s’interroge sur les domestiques et ses amis s’ils sont absents ».

 

S’il n’y a pas d’organisation à proprement parler pour le ménage vous pouvez même en créer une. Comment ? En mettant en place un planning avec les jours de ménage ( je conseille le jeudi soir pour que la mosquée soit impeccable pour Joumou’a ). Si il y a plusieurs volontaires vous pouvez même faire un roulement. Par exemple, une semaine c’est les hommes et la semaine suivante les femmes.

 

3. Organiser des conférences

L’Imam de votre mosquée est également un expert dans son domaine. Donc mettez ses compétences au profit de la Oumma. Voyez avec lui pour organiser une conférence de temps à autre ( une fois par mois me paraît être un bon ritme ). Je vous conseille le samedi, entre maghrib et la ‘isha ( ou après la ‘isha l’hiver ). Pourquoi ce moment ? Car tout simplement c’est là où vous serez le plus à même de recevoir du monde. De plus, c’est un créneau fait de tentations pour les jeunes, donc autant les occuper convenablement.

Essayez d’aborder des thèmes qui touchent la jeunesse et les jeunes adultes ( le mariage, la fraternité, comment pratiquer son Din en France, comment prier au travail/école ) etc…

Vous pouvez aller plus loin en organisant des veillées spirituelles. Cela consiste à faire plusieurs activités ( conférence, quizz, repas, lecture du Coran…) entre ‘isha et sobh. Le but est de passer la nuit à la mosquée pour se rapprocher d’Allah ‘aza wa djal. Ce genre de soirée contribue fortement à renforcer les liens entre les fidèles. Ça permet aussi aux personnes isolées ou mal entourées de se créer un entourage positif.

 

4. Enregistrer les conférences

Dans la continuité du point précédent, vous pouvez enregistrer les conférences et les mettre à disposition des musulman(e)s de votre ville en créant une chaîne Youtube par exemple. Vous pouvez aussi les diffuser via Facebook par exemple. Cette action permettra de donner de la vie à votre mosquée. On ne peut plus se contenter d’ouvrir la mosquée pour les 5 prières. Ça ne suffit plus, la Oumma a besoin d’apprendre, a besoin que ça bouge, que des projets se concrétisent etc…

Pour aller plus loin vous pouvez même créer un cd avec toutes les conférences de l’année et le vendre aux fidèles. Ça apportera un peu d’argent pour la mosquée insha Allah. Si vous n’en êtes pas capable >> trouver un expert dans ce domaine 😉

 

5. Le gardiennage

En général, les alentours de la mosquée ne sont pas à même d’accueillir un grand nombre de voitures. Et souvent, malheureusement, certain(e)s se garent n’importe comment et gênent les voisins.

 

Allah dit dans le Coran :
« Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers vos père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le partenaire et le voyageur, et ceux qui sont sous votre gouverne, car certes, Allah n’aime pas le présomptueux et l’arrogant ».

Sourate an-Nissa verset 36

 

Pour remédier à ce problème vous pouvez garder le parking et aider les fidèles à se garer correctement. Lors du Joumou’a, des conférences ou des veillées spirituelles par exemple.

 

6. Cours/soutien scolaire

Si vous avez des compétences en langue arabe ou dans d’autres matières vous pouvez donner des cours. En général les cours d’arabe ont du succès car c’est très recherché. Le soutien scolaire aussi est une bonne chose. C’est un bon investissement pour l’avenir. On a besoin d’un futur fait de musulmans brillants et cultivés car c’est par ce moyen que notre évolution se fera insha Allah. On a déjà une nouvelle génération brillante masha Allah ! Il faut donc continuer dans ce chemin.

 

7. Activités sportives

Les jeunes ont besoin qu’on les occupe sinon ils s’occuperont eux-mêmes… En général par des choses néfastes, c’est un fait. Les activités sportives ont énormément de succès, surtout les tournois de foot ! C’est aussi un bon moyen de récolter de l’argent pour la mosquée ( prix d’entrée, vente de gâteaux etc…).

Vous pouvez aussi lancer des activités de type karting, laser game ou autres, mais le prix sera plus élevé.

 

8. Aumônerie

Un jour, un prêtre est venue nous voir ( dans notre mosquée ) pour nous dire qu’un musulman malade demandait après nous dans un hôpital du département. Et c’est l’aumônière de cet hôpital qui a prévenu le prêtre qui lui-même nous a prévenus… Je peux vous dire qu’à ce moment-là on s’est senti mal… Heureusement qu’ils étaient là pour nous prévenir ! À partir de là, on s’est dit qu’il était impensable de continuer sans créer un pôle aumônerie.

Et le besoin est là : prisons, hôpitaux, personnes isolées… Il y a de quoi faire ! Nous nous devons d’être là pour eux car ils sont seuls et sans aide. N’oubliez pas :

 

Le Prophète – Prière et Salut d’Allah sur lui – a dit :

« L’exemple des croyants dans leur amitié, leur miséricorde et leur compassion, est comme l’exemple d’un corps qui lorsqu’un de ses membres est affecté par une maladie, c’est tout le reste du corps qui est touché par la douleur et la fièvre. »

Boukhari et Mouslim

 

S’investir, ne serait-ce qu’une heure par semaine, est vraiment une bonne chose. C’est un bon moyen de se rendre utile pour la Oumma.

Investir 1 heure de son temps chaque semaine est déjà un grand pas ! #CoachmyDin #Motivation Click To Tweet

9. Conversion

Il y a encore trop de mosquées où les converti(e)s ne sont pas pris en charge. Ils récitent la shahada puis basta! Pour leur apprendre a prier… Plus personne !

C’est un point qu’il faut absolument améliorer. Si vous avez un peu de temps à consacrer à l’un d’entre eux c’est une bonne chose. Ne serait-ce que pour leur apprendre la prière. C’est essentiel. Comme je l’ai dis dans cet article, l’entourage est super important pour progresser dans la religion. C’est à nous d’aller vers eux, de les assister, de les aider dès qu’on en a l’occasion.

Voilà une bonne action qui permet de se rendre utile à la Oumma.

 

10. Se rendre utile pour la Oumma c’est aussi… la communication

Avec toutes ces choses mises en place au sein de votre mosquée, il faudra mettre en place une bonne communication. C’est essentiel, le nerf de la guerre comme on dit. Sans une bonne com’ les choses que vous entreprendrez auront moins d’impactes. Peu importe le domaine d’ailleurs. Donc n’hésitez pas à communiquer sur vos activités : affiches, mails, SMS, Facebook, Twitter… Adaptez-vous au « public » visé.

 

Voilà, désormais chacun(e) d’entre vous peut se rendre utile pour la Oumma ! Essayez d’appliquer au moins une de ces propositions, apportez votre contribution, passez à l’action ! Ce sera un bienfait pour les autres ainsi que pour vous mêmes insha Allah.

 

se rendre utile pour la oumma

 

2 commentaires
  1. Macha Allah
    Très bon article et bien la vidéo.
    Aujourd’hui c’est quand même plus facile pour un nouveau converti, internet, livre en français et beaucoup de convertis, plus d’activité dans les mosquées Macha Allah, je me souviens quand je me suis converti il y a 18 ans, c’était complètement différent, al hamdoulillah les choses sont déjà prédestinées.

    • Al hamdoulillah les choses vont dans le bon sens et c’est ce qu’il faut. Tant que la Oumma vise la progression alors c’est bon. Les choses avancent lentement mais sûrement, mais elles avancent 😉 Ah oui j’imagine qu’il y a 18 ans ça devait être autre chose. Les livres devaient être précieux ^^

Laisser un commentaire

Tapez les caractères ci-dessous. Merci pour l'effort ;-)

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ